République Française Inserm
Institut thématique Immunologie, inflammation, infectiologie et microbiologie

Réseau thématique

 

“INTERFACES C¼UR – CERVEAU”

Find this page in english

 

Objectif

Les réseaux thématiques mis en place par l’Inserm visent à faire émerger des collectifs de recherche en permettant aux équipes travaillant sur une thématique/problématique commune de se connaître et de partager. Les réseaux offrent ainsi un début de structuration à de nouvelles communautés de chercheurs, terreau de projets communs futurs, et favorisent l’idéation de concepts en rupture.

 

Description

Plusieurs raisons justifient la mise en place d'un réseau de recherche préclinique et clinique collaboratif pour l’étude des processus physiologiques et des pathologies cardiaques et neurologiques, axe c½ur-cerveau. Les maladies cardiovasculaires et neurologiques, telles que les infarctus et les accidents vasculaires cérébraux, sont des causes majeures de décès et d'invalidité à l'échelle mondiale. C½ur et cerveau sont étroitement liés sur le plan physiopathologique par le biais du système vasculaire. Il existe des mécanismes communs aux pathologies cardiaques et neurologiques, notamment, les dégénérescences cellulaires, les réactions autoimmunes et inflammatoires, les dysfonctions de l’activité électrique.

Comprendre les similitudes, les différences et les spécificités des mécanismes physiopathologiques des pathologies cardiaques et neurologiques peut améliorer leur diagnostic, leur pronostic et leur traitement. Pour mieux comprendre ces processus et avancer plus vite dans le traitement des maladies, il faut considérer l’ensemble des interactions entre le c½ur, le réseau vasculaire et le cerveau, et développer des thérapies novatrices ciblant individuellement ou simultanément le coeur et le cerveau. Parmi ces approches thérapeutiques figurent des stratégies thrombolytiques médicamenteuses et endovasculaires, des traitements visant à réduire la mort cellulaire, les approches anti-inflammatoires et les stratégies réparatrices. Les approches de prévention de ces pathologies présentent des points communs, incluant la prévention des facteurs de risques cardiovasculaires (HTA, diabète, cholesterol …). Le diagnostic, comme le pronostic de ces pathologies recourt à des approches communes, notamment l’électrophysiologie, l’imagerie par résonance magnétique nucléaire (IRM) et ultrasonore et la recherche de biomarqueurs circulants.  Ainsi, une meilleure compréhension des facteurs de risques ou protecteurs communs et des mécanismes sous-jacents devrait aider à élaborer des stratégies de prévention plus efficaces pour les maladies cardiaques et neurologiques.

 

Coordinateurs du réseau

• Denis Vivien, UMR-S U1237 Physiopathology and Imaging of Neurological Disorders (PhIND) / GIS Institut Blood and Brain, GIP Cyceron, Caen     

• Anne Eichmann, Inserm U970, Paris Cardiovascular Research Center (PARCC), Paris

 

Axes et  thèmes 

Maladies cardiaques et neurologiques d’origines vasculaires, dégénératives, inflammatoires et autoimmunes

• Outils d’imagerie diagnostiques et pronostiques

• Epidémiologie et biomarqueurs

• Prévention

• Récupération et réadaptations fonctionelles

 

Domaines scientifiques 

Maladies cardio et neurovasculaires – cardiologie – neurosciences – neurologie – hématologie – technologie pour la santé – imagerie – immunité – biocollections – biomarqueurs – épidémiologie

 

Contact        * contact.reseaucoeurcerveau@inserm.fr 

 

S'inscrire pour le réseau via ce formulaire